Le « cadeau » offert par le Kremlin aux soldats et aux fonctionnaires engagés dans la guerre en Ukraine

Jeudi soir, le gouvernement russe a publié un décret du président Vladimir Poutine portant sur « les spécificités » des règles de la lutte anticorruption « pour certains citoyens pendant l’opération militaire spéciale » en Ukraine.

Conformément à ce texte, les militaires, policiers et membres des services de sécurité opérant en Ukraine, ainsi que les autres fonctionnaires envoyés là-bas, n’ont plus « l’obligation de fournir des informations sur leurs revenus, leurs dépenses, leurs biens ».

Guerre en Ukraine : la Russie estime à 3.000 le nombre de morts civils à Marioupol

La mesure s’applique également aux « conjoints et enfants mineurs » des personnes concernées et est rétroactive à partir du 24 février 2022, date du début de l’offensive en Ukraine.

Par ailleurs, les intéressés ont désormais le droit de recevoir « des récompenses et des dons » si ces derniers ont « un caractère humanitaire » et « ont été reçus en lien avec une participation à l’opération militaire » en Ukraine.

Cette nouvelle disposition fait partie des mesures incitatives du Kremlin pour pousser les Russes à partir combattre en Ukraine: promesse de primes importantes, de facilités bancaires et immobilières, d’aides financières aux familles en cas de décès ou de blessure, etc.

En Russie, des militaires et des responsables proches du complexe militaro-industriel sont régulièrement condamnés dans des affaires de corruption et de détournement de fonds de grande ampleur.