L’Azerbaïdjan accuse l’Arménie de violer « de manière intense » le cessez-le-feu négocié par Moscou

L’Azerbaïdjan a accusé mardi soir l’Arménie de violer « de manière intense » le cessez-le-feu négocié par Moscou, après les combats à la frontière les plus violents depuis la guerre entre les deux pays en 2020.

« Malgré la déclaration d’un cessez-le-feu (…) des unités des forces armées arméniennes (…) ont ouvert le feu à l’artillerie contre les positions de l’armée azerbaïdjanaise » à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, a affirmé le ministère azerbaïdjanais de la Défense dans un communiqué, en faisant état des « mesures de riposte » à ces tirs. « L’Arménie viole de manière intense le cessez-le-feu », a-t-il accusé.