L’armée syrienne oblige un convoi militaire américain à faire demi-tour

L’armée arabe syrienne a empêché un convoi américain de passer aux côtés de l’aéroport de Qamichli dans la province de Hassaké au nord-est de la Syrie, et l’a contraint à rebrousser chemin.

Dans les images vidéo qui ont été diffusées sur la Toile le jeudi 12 décembre, via le média russe RT, où on peut voir une voie bloquée par des remparts arborés d’un drapeau syrien et 4 véhicules blindées américains en train de faire demi-tour.

Selon le site en ligne Arabi Today, il s’agirait d’un barrage tenu par les renseignements aériens de l’armée syrienne.

C’est la troisième fois que les forces gouvernementales syriennes dressent un barrage face à l’avancée d’un convoi de l’armée américaine et bloque son avancée.

L’armée syrienne a déployé ses forces dans le district de Qamichli dont elle a repris le contrôle après le retrait des militaires américains.
Depuis le mois de novembre, quelques 600 soldats américains ont été déployés dans les zones pétrolifères syriennes pour empêcher l’accès des autorités syriennes.

Entre temps, l’armée syrienne continue d’assoir son pouvoir dans les régions syriennes du nord-est syrien, évacuées par la milice kurde des Forces démocratiques syriennes, soutenues par les Etats-Unis, conformément à l’accord conclu entre Moscou et Ankara à Sotchi, le 22 octobre.
Le mercredi 11 décembre, ses unités se sont déployées tout au long de l’autoroute internationale M4, reliant Hassaké à Alep et l’ont ouverte devant les voitures.

Cette autoroute était contrôlée par les terroristes pro-turques depuis le 13 octobre, quatre jours après le début de l’offensive militaire lancée par Recep Tayyip Erdogan contre le nord-est de la Syrie.