L’Argentine s’entend avec le Club de Paris : « Une pression sur le FMI »

Le ministre argentin de l’Économie, Martin Guzman, a annoncé mercredi que son pays était parvenu à un accord avec ses créanciers du Club de Paris, en vue d’un rééchelonnement de sa dette envers ces pays qui lui ont prêté de l’argent. Quelle est la portée de cet accord et quelles perspectives ouvre-t-il pour Buenos Aires ?

Pour le comprendre, nous avons interrogé un spécialiste de l’Argentine, Xavier Dupret, économiste à la Fondation Jacquemotte.