L’Argentine au bord du défaut: se tournera-t-elle vers la Chine?

A quelques jours de la date limite pour parvenir à un accord sur une partie de la dette argentine, fixée au 4 août, un groupe important de créanciers étrangers vient d’indiquer au gouvernement de Buenos Aires qu’il rejetait cette offre, trop coûteuse pour les détenteurs de dette argentine.

Pour comprendre les enjeux de cette négociation, nous avons demandé à un spécialiste de l’Argentine, Xavier Dupret, économiste à la Fondation Jaquemotte, de décrypter cette actualité pour nous.