L’Allemagne oscille entre sanctions et dialogue avec la Russie


Europe

Nerbollier Delphine

Abonnés Publié le – Mis à jour le

Angela Merkel et Vladimir Poutine, le 19 octobre 2016 à Berlin.

Angela Merkel et Vladimir Poutine, le 19 octobre 2016 à Berlin.

Près de deux mois après la tentative d’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny, une nouvelle salve de sanctions européennes contre Moscou a été actée, visant six personnes proches du pouvoir et un institut de recherche impliqué dans la production d’agents neurotoxiques. Ces sanctions ciblées, initiées par la France et l’Allemagne, sont considérées comme « justes et inévitables » par Jürgen Hardt, porte-parole du groupe parlementaire CDU/CSU pour les questions de politique étrangère.