L’Afrique australe ne veut plus de recomptage au Congo

Abonnés Marie-France Cros Publié le – Mis à jour le

International

C’est un camouflet pour le président zambien, Edgar Lungu, président en exercice de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) qui, dimanche, par un communiqué de son porte-parole, avait estimé qu’en raison de « sérieux doutes » sur les résultats de la présidentielle au Congo, un recomptage des voix permettrait de « rassurer les vainqueurs et les perdants ».

(…)