La tombe de Georges Wolinski de Charlie Hebdo a été vandalisée

Le dessinateur et journaliste est mort durant le terrible attentat de Charlie Hebdo en 2015 et est enterré à Paris.

« Pas de mots face à la profanation de la tombe de Georges Wolinski au cimetière de Montparnasse. Enfin si, un : nausée. » La dessinatrice Louison a découvert avec stupéfaction que la tombe de Georges Wolinski avait été dégradée, visiblement à coup de burin selon elle.

Situé au cimetière Montparnasse à Paris, on y voit la stèle abîmée au niveau du « Charlie ». Pour Libération, Maryse Wolinski, la veuve du défunt, a avoué son indignation: « C’est un peu enfoncé, c’est vraiment un coup, avec un instrument, un petit burin. Que quelqu’un fasse cela cette semaine (NDLR juste après le triste anniversaire des cinq ans), ça veut quand même dire quelque chose. » Cependant, tout le monde ne croit pas à cette théorie. 

En effet, l’adjointe à la mairie de Paris qui s’occupe des espaces verts et funéraires, Pénélope Komitès, a réfuté les allégations de Maryse Wolinski: « On ne peut pas parler de malveillance, c’est plus compliqué. C’est le passage très fréquent du Karcher, comme le souhaite Maryse Wolinski, qui aurait rendu la pierre très poreuse (…) et provoqué des trous.« 

L’entreprise funéraire va dans le sens de l’adjointe et estime « qu’il ne s’agit pas d’une dégradation, mais de l’érosion de la pierre de Paris à certains endroits » Elle va même plus loin et affirme que ce ne serait qu’un pur hasard si « Charlie » est uniquement le mot touché par cette érosion.