La tension monte en Ukraine: les séparatistes annoncent des référendums dans le Donbass, Kiev promet de « liquider » la « menace » russe

Ces scrutins auront lieu dans les régions de Donetsk et de Lougansk, dont le président russe Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance peu avant de lancer son offensive contre l’Ukraine. Leur intégration à la Russie représenterait une escalade majeure dans le conflit.

Kiev a d’ailleurs dans la foulée réagi à cette annonce et a promis de « liquider » la « menace » russe. « L’Ukraine va régler la question russe. La menace ne peut être liquidée que par la force », a écrit sur Telegram le chef de l’administration présidentielle ukrainienne, Andriï Iermak, dénonçant un « chantage » de la part de Moscou, motivé par « la peur de la défaite ».

A noter qu’un référendum similaire aura également lieu dans la région de Kherson dans le sud de l’Ukraine, sous contrôle des troupes de Moscou. « Je vous informe que conformément au décret, le référendum se tiendra du 23 au 27 septembre 2022 », a indiqué le chef de l’administration d’occupation Vladimir Saldo sur Telegram.