La Russie pourrait-elle donner des idées d’invasion à la Corée du Nord?

Il craint que la Russie ne donne à d’autres pays, dont la Corée du Nord, des idées de velléité militaire. M. Bontemps estime que les « États voyous » tels que la Corée du Nord pourraient mal évaluer la situation régionale et tenter de « saisir cette occasion pour montrer plus de puissance ». « Nous devons arrêter cela (l’invasion, NDLR) en Ukraine, afin de ne pas encourager d’autres pays à acquérir des armes nucléaires et à passer à des démonstrations de puissance. »

La Corée du Nord a testé un nouveau type de missile balistique intercontinental (ICBM) la semaine dernière. De ce fait, Pyongyang a « franchi la ligne rouge », dénonce M. Bontemps. Selon les médias locaux, la Corée du Nord se prépare actuellement à un nouvel essai nucléaire. Le pays aurait déjà eu recours à six essais de ce type par le passé.

L’ambassadeur appelle également la Chine à faire davantage pour mettre fin à l’agression et à user de son influence pour s’assurer que la Corée du Nord ne recourt pas à de nouvelles provocations.