La Russie annonce une réduction de son personnel diplomatique en Ukraine

« Craignant de possibles provocations du régime de Kiev ou de pays tiers, nous avons en effet décidé d’une certaine optimisation du personnel des représentations russes en Ukraine », a dit la porte-parole de la diplomatie russe dans un communiqué, en réponse à une question de médias sur la réduction de sa présence chez son voisin pro-occidental.

« Compte tenu de l’influence significative que Washington et Londres ont sur Kiev (…) nous concluons que nos collègues américains et britanniques sont apparemment au courant de certaines actions en cours de préparation en Ukraine susceptibles de compliquer considérablement la situation dans le domaine de la sécurité », a ajouté Maria Zakharova.

De nombreuses ambassades occidentales ont pris des mesures similaires, certains pays tels que les Etats-Unis, le Canada et l’Australie appelant en outre leurs ressortissants à quitter l’Ukraine au plus vite.

Les Etats-Unis ont alerté vendredi sur une possible invasion russe imminente de l’Ukraine. Des propos qualifiés d' »hystérie » par Moscou, tandis que Kiev a appelé au « calme ».

Vladimir Poutine doit s’entretenir à nouveau samedi au téléphone avec ses homologues américain Joe Biden et français Emmanuel Macron, tandis que le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken doit parler à son homologue russe Sergueï Lavrov.

Plusieurs séries de pourparlers ces derniers jours n’ont pas permis de désamorcer la crise, née du déploiement ces derniers mois aux frontières de l’Ukraine de plus de 100.000 militaires russes avec des armes lourdes.

La Russie a aussi lancé samedi de nouveaux exercices navals d’ampleur en Mer Noire. La Russie mène également des exercices militaires d’ampleur au Bélarus, près de l’UE et de l’Ukraine.