La présidence de l’Union européenne met l’Allemagne sous pression

L’Europe attend beaucoup de Berlin et de la chancelière Merkel.

La présidence allemande du Conseil de l’Union européenne s’annonce comme un moment-clé pour l’Europe, l’Allemagne et la chancelière Angela Merkel. Hasard du calendrier, c’est en effet en pleine crise sanitaire, économique et sociale liée à la pandémie de Covid-19 que Berlin prend les rênes du Conseil des ministres de l’UE, ce 1er juillet.