La Pologne inaugure un canal vers la Baltique pour éviter les eaux territoriales russes

Jusqu’à présent, pour gagner la haute mer, les bateaux quittant Elblag devaient longer une presqu’île appartenant en partie à la Pologne et en partie à la Russie, et demander l’autorisation de passage à ce dernier pays, ce que Varsovie a souhaité éviter.

« Il s’est agi d’ouvrir cette voie, pour ne plus avoir à demander l’accord à un pays qui ne nous est pas amical », a déclaré le président polonais Andrzej Duda lors d’une cérémonie inaugurale du canal, rappelant le contexte de l’invasion russe en Ukraine voisine.

La Pologne, pays membre de l’UE et de l’Otan soutient fermement Kiev.

Accessible pour l’instant uniquement à de petits bateaux, la voie fluviale ouverte par ce canal, devrait à terme permettre d’accéder à Elblag, distant de 25 kilomètres, à des bateaux longs de 100 mètres, larges de 20 mètres et d’un tirant d’eau de 4,5 mètres, selon le ministère polonais des Infrastructures.

Des travaux de dragage et de développement de différentes infrastructures de transport doivent être terminées d’ici à septembre 2023 et le coût global du projet est estimé à environ deux milliards de zlotys (420 millions d’euros).