La police israélienne interpelle 50 sympathisants de l’État islamique après des attaques

Les suspects ont été remis au service de renseignement national Shin Bet. Selon le journal Haaretz, les autorités de sécurité estiment à 200 le nombre d’Arabes israéliens sympathisants de l’EI. Dont 20 sont susceptibles de commettre des attentats au nom de l’organisation terroriste.

Onze personnes ont été tuées en Israël au cours des deux dernières semaines dans une série d’attentats. Deux des trois attentats ont été perpétrés par des Arabes israéliens liés à l’EI. L’attaque la plus récente, il y a environ une semaine, est l’œuvre d’un Palestinien.

Ces attaques ont marqué la semaine la plus sanglante en Israël depuis 16 ans. Les autorités craignent de nouveaux actes de violence pendant le Ramadan, le mois islamique de jeûne qui a commencé samedi.