“La nuit de noces de Liz Truss avec l’électorat s’est révélée bien courte”: au congrès conservateur, la Première ministre exposée au vent de la révolte

Lee Chamberlain lève les yeux au ciel. « La nuit de noces de Liz Truss avec l’électorat s’est révélée bien courte », soupire ce conseiller municipal londonien conservateur qui a fait le déplacement à Birmingham pour le congrès annuel de son parti. Moins d’un mois après être devenue Première ministre, Liz Truss a déjà été forcée de revenir sur la mesure la plus forte de son programme économique, censée prouver que les conservateurs purs et durs avaient enfin pris les rênes du parti : l’abolition du taux d’imposition de 45 % sur les revenus supérieurs…