La neutralité suisse à l’épreuve de la guerre en Ukraine

Cela n’avait pas tout de suite coulé de source, mais la Suisse avait consenti à adopter des sanctions contre la Russie, lorsque Vladimir Poutine a envahi sa voisine. Elle a aussi octroyé de l’aide humanitaire à l’Ukraine, pour pallier le manque d’eau potable…

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité