La mort d’une étudiante, étouffée lors d’un concours du plus grand mangeur de hot-dogs, choque un campus américain

Madelyn « Madie » Nicpon, une étudiante américaine de 20 ans, participait à un concours du plus gros mangeur de hot-dogs lorsque le pire s’est produit. C’était samedi dernier, dans le cadre d’une collecte de fonds organisée en dehors de son campus universitaire, près de Boston.

La jeune femme a commencé, comme les autres concurrents, à enchaîner les hot-dogs lorsque, tout à coup, elle s’est sentie mal. Selon plusieurs médias américains, elle s’est étouffée puis est tombée inconsciente. Elle a immédiatement été emmenée à l’hôpital mais est malheureusement décédée le lendemain.

« Madie était étudiante en biopsychologie, un membre de l’équipe féminine de crosse et également un membre actif de notre communauté », a déclaré l’Université de Tufts (Boston, Etats-Unis) dans un communiqué. « Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses amis. »

« Une vraie amie »

En apprenant la nouvelle, ses camarades de l’université ont bien évidemment été très choqués. Madie était en effet une étudiante appréciée sur son campus. Selon l’université, le mémorial placé en son honneur a attiré des milliers d’étudiants. « Le nombre d’étudiants qui ont tenu à rendre hommage à Madie témoigne du nombre de personnes qu’elle a touchées durant son passage à l’université. »

« C’était une vraie amie et coéquipière », peut-on lire sur Instagram dans différents hommages. « Son sourire et son rire contagieux ont illuminé chaque pièce. Sa générosité et sa gentillesse ont laissé un impact durable sur ceux qui l’entourent. »

Une collecte de fonds a été organisée pour couvrir les frais de son enterrement, et une aide psychologique a été proposée aux étudiants du campus.