La fin du pass vaccinal approche à grand pas en France: « Nous espérons cela pour fin mars, début avril »

Le gouvernement estime qu’il existe des « raisons d’espérer » que « fin mars-début avril nous puissions lever le pass vaccinal », en raison de l’amélioration de la situation sanitaire, a déclaré mercredi le porte-parole Gabriel Attal.

« La baisse franche, nous y sommes », a-t-il dit à l’issue du Conseil des ministres, en allusion à la décrue des contaminations. « Il y a des raisons d’espérer qu’à cet horizon de temps la situation se sera suffisamment améliorée pour que nous soyons en mesure de lever ses ultimes mesures », a-t-il ajouté.