La Covid-19 fait des ravages aux Etats-Unis : 50.000 morts

Le nouveau coronavirus a fait près de 50 000 morts aux États-Unis après l’un des pires bilans humains enregistrés sur 24 h, selon les chiffres de l’université Johns Hopkins jeudi soir.

Entre 20h30 mercredi soir et jeudi soir, ce sont 3 176 morts liées à la Covid-19 qui ont été enregistrées dans le pays, de loin le plus endeuillé par le virus, selon les chiffres officiels. Sur cette période de 24 h, ce sont 26 971 nouveaux cas de coronavirus qui ont été recensés pour un total de 866 646 cas identifiés, selon le comptage de Johns Hopkins, qui fait référence.

En raison du manque de tests, le vrai nombre de personnes infectées est probablement très largement supérieur.

En fin de semaine dernière, les États-Unis avaient enregistré deux très lourds bilans journaliers (à plus de 3 800 et de 4 500 morts), mais ceux-ci étaient en partie dus à l’ajout de morts « probablement liées » à la Covid-19, qui n’avaient auparavant pas été prises en compte.

Outre ces deux bilans, celui de 3 176 morts jeudi soir est le plus meurtrier jamais enregistré dans un pays en une journée depuis le début de la pandémie, qui a fait près de 190 000 morts dans le monde.

Malgré ces chiffres alarmants, plusieurs États américains tels le Texas, le Vermont ou la Géorgie ont décidé de se lancer sur la voie du déconfinement, en autorisant certains commerces à rouvrir.

Plus de 183 000 morts dans le monde

La pandémie a tué au moins 183 707 personnes dans le monde, dont près des deux tiers en Europe, depuis son apparition en décembre en Chine, selon un comptage AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT. Plus de 2.636.740 cas ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires.

Après les États-Unis, l’Italie suit avec 25 085 morts, ensuite viennent l’Espagne (22 157), la France (21 340) et le Royaume-Uni (18 100).