La condamnation de Derek Chauvin aura-t-elle un impact sur la police américaine ?


Le fait que la hiérarchie de Minneapolis a lâché le policier a visiblement marqué les esprits.

La peine de prison prononcée vendredi 25 juin à l’encontre de Derek Chauvin – 22,5 ans de prison – est venue mettre un terme à l’un des plus importants procès de l’histoire des relations raciales aux États-Unis. Le prononcé du juge Peter Cahill a dépassé le cap des douze années d’emprisonnement autorisées par la législation de l’État du Minnesota dans le cas de meurtre au second degré dont avait été déclaré coupable M. Chauvin. Le juge ayant estimé que l’ancien policier avait fait preuve « d’abus de position et d’autorité et aussi d’une cruauté particulière » envers la personne de George Floyd. L’ancien policier de Minneapolis pourrait être libre dans quinze ans en cas de bonne conduite.