La commémoration du génocide rwandais au temps du Covid-19

Le 7 avril marque le premier jour des massacres des Tutsis, en 1994. Mais ce mardi pour la première fois, les commémorations démarrent dans un contexte particulier : celui du confinement de toute la population depuis le 22 mars en raison de l’épidémie de coronavirus.

« Le coronavirus impose de nouvelles règles. Le confinement est nécessaire. Se souvenir du génocide aussi »