La collecte mondiale de dons au pape en légère hausse en 2021

Collecté fin juin, le Denier de Saint-Pierre rassemble les dons des diocèses, de fondations et de donateurs privés, afin de financer certaines activités du Saint-Siège et des missions caritatives à l’étranger.

En 2021, les dons des fidèles ont atteint 46,9 millions d’euros, tandis que les dépenses s’élevaient à 65,3 millions, selon un communiqué du service de presse du Saint-Siège. Ce chiffre est comparable au montant de 44,1 millions collecté en 2020, qui avait accusé une forte baisse par rapport aux 53 millions d’euros collectés en 2019, avant le début de la pandémie de Covid.

Aux premiers rangs des 67 pays ayant contribué à cette collecte figurent les Etats-Unis, l’Italie et l’Allemagne, tandis que l’Afrique est le continent en ayant le plus bénéficié. Environ 10 millions d’euros ont été alloués aux missions d’assistance à travers le monde (lutte contre la pauvreté, aide aux réfugiés, projets sociaux, Eglises en difficulté…), précise le Vatican.

C’est la première fois que le Vatican publie un rapport détaillé du Denier de Saint Pierre, alors que le pape François a multiplié les mesures en faveur de la transparence des finances du Vatican, régulièrement pointées du doigt pour sa gestion opaque.