La Chine met en garde ses habitants face à la variole du singe: « Ne touchez pas les étrangers »

Vendredi, la Chine a signalé la première infection par le virus, qui, ces derniers mois en Europe et aux États-Unis, a surtout été découvert chez des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

La personne infectée à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, a été mise en quarantaine immédiatement après son arrivée dans la ville. Selon les autorités locales, le risque d’épidémie est faible. Le patient est stable et a en outre été testé négatif pour le Covid-19.

Wu Zunyou, épidémiologiste en chef du département de la santé de la Chine (CCDC), a formulé sa recommandation ce week-end dans un message publié sur la plateforme de réseau social chinoise Weibo. Il conseille d’éviter les contacts peau à peau avec des « étrangers » ou des personnes revenues de l’étranger ces dernières semaines.