La bombe sous la voiture de Daria Douguine a été déclenchée à distance

« Il est désormais clair que la bombe qui se trouvait sous la voiture de Mme Douguine a été activée à distance. Sa voiture était probablement suivie de près et ses mouvements étaient surveillés », a déclaré la source.

La journaliste et politologue Daria Douguine (30 ans) a été tuée samedi soir dans l’explosion de sa voiture dans la région de Moscou. Les recherches ont montré que la bombe était fixée du côté du conducteur. Selon le Comité d’enquête russe, tout porte à croire que le crime avait été planifié à l’avance et commandité.

Selon des proches de la famille, c’est l’idéologue russe proche du Kremlin, Alexandre Douguine (60 ans), qui était visé par l’explosion, Daria ayant emprunté la voiture de son père.

Un groupe russe inconnu, baptisé Armée nationale républicaine, aurait revendiqué l’attaque. Un ancien député de la Douma, Ilya Ponomarev, a déclaré dimanche que ce groupe l’avait autorisé à relayer ses propos. L’information n’a pas été officiellement confirmée.

La Russie a immédiatement accusé l’Ukraine d’être à l’origine de l’attaque. Le « meurtre » de Daria Douguine « a été préparé et commis par les services spéciaux ukrainiens », ont ajouté lundi les services de sécurité russes (FSB) dans un communiqué cité par les agences russes. Kiev avait déjà démenti toute implication le week-end dernier.

Toujours selon le FSB, la personne ayant piégé la voiture de Daria Douguine s’est ensuite enfuie en Estonie.