« J’aurais pu tuer femmes et enfants »: Stephan Balliet et la haine antisémite devant les juges


Europe

Delphine Nerbollier Envoyée spéciale à Magdebourg

Abonnés Publié le – Mis à jour le

"J'aurais pu tuer femmes et enfants": Stephan Balliet et la haine antisémite devant les juges

Stephan Balliet prend un plaisir évident à répondre aux questions des avocats. Celui qui a scandalisé l’Allemagne entière, il y a 9 mois, en attaquant une synagogue, le jour de la fête juive de Yom Kippour, dans la ville de Halle, ne renie quasiment rien depuis l’ouverture de son procès, le 21 juillet dernier, devant la cour pénale de Magdebourg, en Saxe-Anhalt.