Japon: 19 personnes portées disparues après des glissements de terrain

Des images diffusées par la télévision nippone montraient des torrents de boue détruire des bâtiments dans la ville côtière d’Atami, tandis que des habitants tentaient de se mettre à l’abri.

« Nous n’avons pas d’informations quant à la sécurité de 19 personnes », a déclaré le responsable départemental chargé des catastrophes naturelles.

Les autorités locales ont demandé l’aide des Forces d’auto-défense japonaises afin d’organiser une mission de sauvetage, a-t-il ajouté.

Un responsable d’Atami a précisé qu’un glissement de terrain avait eu lieu à 10H30 heure locale (01H30 GMT), ajoutant que « plusieurs maisons » avaient été « emportées » et que 200 foyers de la zone étaient privés d’électricité.

Une grande partie du Japon est actuellement en pleine saison des pluies qui provoque souvent inondations et glissements de terrain, incitant les autorités locales à lancer des ordres d’évacuation.

La ville d’Atami avait subi samedi peu après minuit des précipitations à hauteur de 313 mm en seulement 48 heures, selon la chaîne de télévision publique NHK – bien plus que les 242,5 mm de moyenne habituellement observés en juillet.

La station balnéaire d’Atami, à environ 90 kilomètres au Sud-Ouest de Tokyo, est connue pour ses sources d’eau thermale.

La circulation du Shinkansen, le train à grande vitesse japonais, a été temporairement suspendue entre Tokyo et Osaka (Ouest) à cause des fortes pluies, et d’autres trains ont également été stoppés, selon les sites des compagnies ferroviaires.