AlgérieInternational

Israël/Hamas : l’Algérie quitte une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU (VIDÉO)

Une réunion tendue du Conseil de sécurité des Nations Unies s’est déroulée aujourd’hui alors que les actes de violence continuent de déferler sur le peuple palestinien.

En signe de protestation et de soutien au peuple de Gaza, la délégation algérienne, présidée par le ministre des Affaires étrangères, a quitté la salle lors de la prise de parole du représentant israélien.

La délégation algérienne quitte la salle en pleine réunion du Conseil de Sécurité

La réunion, qui se penchait sur la situation au Moyen-Orient et en Palestine, a pris une tournure dramatique lorsque le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, a pris la décision de partir, suivi de près par sa délégation. Selon des rapports de Radio Algérie internationale, d’autres délégations auraient également quitté la salle en solidarité avec la Palestine

À LIRE AUSSI : Attaf à New York pour une réunion du Conseil de sécurité sur la situation en Palestine

Au moment où le représentant d’Israël s’apprêtait à prendre la parole devant le Conseil de Sécurité, le ministre Attaf a quitté la salle, suivi par la délégation algérienne quelques instants plus tard. Un geste fort qui exprime le soutien de l’Algérie au peuple palestinien, mais aussi la protestation ferme contre les actes barbares perpétrés sur les habitants de Gaza ces dernières semaines.

Conflit israélo-palestinien : Attaf appelle à la cessation des actes de violence aléatoires

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, avait fait un appel pressant la veille depuis New York, demandant l’arrêt immédiat des frappes israéliennes sur la bande de Gaza.

Le ministre a également évoqué la levée du blocus qui étouffe la région depuis des années. Ses paroles fortes ont été prononcées devant le Conseil de sécurité, où il a également souligné l’absence de la cause palestinienne des priorités de la Communauté internationale.

À LIRE AUSSI : Soutien à la Palestine : l’Algérie boycotte le discours du Président de l’UIP à Luanda

Sa décision de quitter la réunion du Conseil de sécurité aujourd’hui a été interprétée comme un acte symbolique de solidarité avec la cause palestinienne et de protestation contre l’inaction de la Communauté internationale. La situation au Moyen-Orient et en Palestine reste aujourd’hui tendue, avec des appels urgents à l’action pour résoudre un conflit qui perdure depuis des décennies.