Israël : Dissolution du Parlement en vue de législatives anticipées

Les députés israéliens ont voté jeudi à l’unanimité la dissolution du Parlement, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles élections pour la cinquième fois en moins de quatre ans, après que la coalition du Premier ministre Naftali Bennett a perdu sa majorité à la Knesset un an à peine après son entrée en fonction.

Le vote en faveur de la dissolution a été adopté par 92 des 120 députés, avec zéro voix contre. Les prochaines législatives ont été fixées au 1er novembre, a précisé un porte-parole du Parlement dans un communiqué.

M. Bennett devrait céder son poste de chef du gouvernement au ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid, chef du parti centriste Yesh Atid, en vertu de l’accord de partage du pouvoir conclu à l’occasion des élections de l’an dernier.

M. Lapid assurera officiellement l’intérim dès vendredi et ce jusqu’à la formation du prochain gouvernement.