Hong Kong: arrêté pour avoir joué l’hymne britannique à l’harmonica en hommage à Elizabeth

Des centaines de personnes s’étaient amassées lundi soir devant le consulat, regardant la cérémonie sur leurs smartphones, allumant des bougies et déposant des fleurs.

L’homme a commencé à jouer de l’harmonica, interprétant notamment l’hymne britannique et « Gloire à Hong Kong », une chanson qui avait été populaire durant les manifestations prodémocratie il y a trois ans.

Mardi, la police a indiqué qu’un homme de 43 ans avait été arrêté devant le consulat pour « actes de sédition ». Elle a confirmé à l’AFP qu’il s’agissait de l’homme à l’harmonica.

Un célèbre acteur et chanteur de Hong Kong, Law Kar-ying, 75 ans, avait dû s’excuser publiquement jeudi, clamant son patriotisme, après avoir fait l’éloge d’Elizabeth II.

Des milliers d’habitants de Hong Kong avaient fait la queue la semaine dernière devant le consulat britannique pour signer un livre de condoléances pour la reine, décédée le 8 septembre après 70 ans de règne.

Hong Kong a été une colonie britannique durant plus de 150 ans et, même si la place financière a été rétrocédée à la Chine en 1997, elle garde cet héritage gravé en elle, depuis les noms des rues et l’omniprésence de l’anglais jusqu’au système judiciaire.