Hadja Lahbib l’assure : « Il y a plusieurs pistes sur la table pour libérer Olivier Vandecasteele »

”Il y a plusieurs pistes sur la table pour libérer Olivier Vandecasteele”, assure-t-elle. “Je n’exclus pas de me rendre moi-même sur place. Si je n’y vais pas, c’est que les conditions ne sont pas encore requises et que j’attends d’être certaine qu’il y ait une issue positive et déterminante pour Olivier Vandecasteele.” Est-ce que ça pourrait débloquer les choses si Hadja Lahbib se rendait sur place ? “Pour l’instant pas, sinon j’y serais”, assure la ministre libérale. ”On échange les informations au plus haut niveau. Il y a une trentaine de prisonniers européens dans les geôles de Téhéran. On n’est pas les seuls dans le cas, mais nous sommes responsables d’Olivier Vandecasteele et nous voulons sa liberté. »

Faut-il libérer un terroriste pour sauver Olivier Vandecasteele ?

Quand on lui demande si le Belge va revenir chez lui, Hadja Lahbib est moins catégorique que son confrère de la Justice, Vincent Van Quickenborne. “Je suis un peu plus prudente, et c’est ma personnalité, mais je fais tout pour qu’il puisse revenir, jour et nuit.”