Guerre en Ukraine: Ursula Von der Leyen veut que Poutine soit traduit en justice

La présidente de la Commission européenne a plaidé jeudi en faveur d’une comparution du président russe Vladimir Poutine devant la justice internationale pour les crimes de guerre commis en Ukraine, dans un entretien avec un média allemand.

« Il faut que Poutine perde cette guerre et réponde de ses actes, c’est important pour moi », a déclaré Ursula von der Leyen à la chaîne de télévision du quotidien Bild.

Il ne fait pas de doute que des crimes de guerre ont été commis en Ukraine, depuis le déclenchement de l’offensive russe fin février, « c’est pourquoi nous soutenons la collecte des preuves » en vue d’une procédure devant la Cour pénale internationale », a ajouté le cheffe de l’exécutif européen, qui a effectué dans la journée une visite à Kiev.

« Les fondements de notre système de droit international demandent que nous poursuivions de tels crimes et, au bout du compte, c’est Poutine qui en est responsable », a-t-elle ajouté

Interrogée sur la probabilité que le chef de l’Etat russe puisse un jour être traduit devant la justice internationale, Mme von der Leyen a répondu : « Je pense que c’est possible ».

Plus tôt das la journée dans la capitale ukrainienne, la présidente de la Commission européenne avait promis que l’UE soutiendrait l’Ukraine « aussi longtemps » qu’il le faudrait face à la Russie, au moment où les troupes ukrainiennes engrangent des succès.