Guerre en Ukraine : la Russie est prête à utiliser des enfants ukrainiens pour les déployer sur le front

Des milliers de citoyens ukrainiens auraient été déportés illégalement vers la Russie. On ne connaît pas à l’heure actuelle le nombre précis d’enfants déplacés puisque le Kremlin ne donne pas de chiffres. Quant aux autorités ukrainiennes, elles estiment que le nombre d’enfants se compte en milliers.

Selon Amnesty International, de telles pratiques relèvent d’un crime contre l’humanité. L’enlèvement de civils est également une violation des accords internationaux.

”Des enfants ukrainiens comme chair à canon”

The Kyiv Independent”, rapporte que les autorités russes auraient des listes qui répertorient les noms d’enfants ukrainiens, dans le seul but de les mobiliser une fois leur majorité atteinte en cette année 2023. Ces jeunes ukrainiens nés en 2005 et 2006 se trouvant sur les territoires occupés par l’armée de Vladimir Poutine à savoir Lougansk et Donetsk, seraient déjà inscrits au service militaire obligatoire.

Michael Carpenter a déclaré : “L’intention d’utiliser les enfants ukrainiens comme chair à canon pour la guerre est tout simplement mauvaise”.

Ces agissements ne sont pas nouveaux. En novembre dernier, Ramzan Kadyrov, le leader tchétchène, avait enlevé de jeunes ukrainiens dans les terres occupées pour la Tchétchénie pour une formation “militaro-patriotique”.