Guerre en Ukraine : la restitution d’une turbine à la Russie « impossible » à cause des sanctions, selon Gazprom

« Les régimes de sanctions au Canada, dans l’Union européenne et au Royaume-Uni, ainsi que les incohérences de la situation actuelle concernant les obligations contractuelles de Siemens rendent impossible la livraison », a déclaré dans un communiqué Gazprom. Des pays européens accusent Moscou de chercher un prétexte pour retarder le retour de cette turbine et réduire encore ses livraisons de gaz, dans le contexte des tensions autour de l’Ukraine.