Guerre en Ukraine: ce que se sont dits Erdogan et Poutine ce vendredi

Le président turc aurait remercié son homologue russe pour son « attitude constructive » dans la prolongation de 120 jours de l’accord sur les exportations de céréales depuis l’Ukraine, selon l’agence de presse russe Tass.

De son côté, le président russe aurait proposé la création d’un hub gazier en Turquie. Selon Erdogan, les questions techniques, juridiques et commerciales doivent d’abord être clarifiées, ce qui, selon lui, peut être fait « dès que possible ».

Selon les médias turcs, M. Erdogan aurait également exhorté à reprendre les négociations diplomatiques pour mettre fin à la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Lundi dernier, une réunion entre les agences de renseignement russes et américaines a eu lieu à Ankara, en présence du directeur de la CIA, William Burns, qui, selon le président turc, aurait joué un rôle important « pour empêcher une escalade incontrôlée ».

Le président ukrainien Volodimir Zelensky s’est également entretenu par téléphone avec Erdogan vendredi au sujet de l’accord sur les céréales et a remercié la Turquie pour son soutien. « Je vous assure que l’Ukraine continuera à garantir l’aide alimentaire », a déclaré M. Zelensky sur Twitter. Les deux présidents ont également discuté de la sécurité des États et de la coopération énergétique.