Grande-Bretagne: un scrutin européen quelque peu surréaliste et une annonce fortement attendue de Theresa May

Abonnés Tristan de Bourbon, correspondant à Londres Publié le – Mis à jour le

International Les Britanniques ont participé ce jeudi à un scrutin européen quelque peu surréaliste. Theresa May, elle, pourrait annoncer ce vendredi son départ de la tête du parti conservateur.

Juliet entre d’un pas décidé dans son bureau de vote. Elle en ressort quelques minutes plus tard. « Je suis allée voter pour envoyer le message au gouvernement que, comme de nombreuses personnes, je ne veux pas du Brexit », indique cette quadragénaire qui ne peut cacher une certaine contrariété contrariée. « Pour la première fois, je n’ai pas voté pour le parti travailliste en raison de l’incapacité de son leader Jeremy Corbyn à prendre position sur le Brexit. » Outre que ce scrutin européen n’aurait jamais dû être organisé puisque le Brexit devait avoir lieu le 29 mars dernier, l’impression de cette praticienne est d’autant plus mitigée qu’elle ne sait pas « si le résultat de cette élection aura le moindre effet… »

(…)