Grande-Bretagne: la secrétaire d’Etat à l’Environnement devient la nouvelle ministre du Travail après la démission de Rudd

Europe

La secrétaire d’Etat britannique à l’Environnement Therese Coffey devient la nouvelle ministre du Travail et des Retraites, a indiqué dimanche une porte-parole du gouvernement à l’agence de presse allemande DPA. 

Elle reprend les compétences d’Amber Rudd, qui a démissionné samedi soir non seulement du gouvernement mais également du Parti conservateur, un rude revers pour le Premier ministre Boris Johnson.

Amber Rudd, 55 ans, est députée depuis 2010, après une carrière dans le journalisme. Elle faisait partie du gouvernement de Theresa May en tant que ministre de l’Intérieur avant d’être en charge du Travail et des Retraites. 

Elle est réputée pour être europhile. « Je ne peux pas rester alors que des bons, loyaux conservateurs modérés sont exclus », a déclaré dans un communiqué la ministre et députée, en référence à l’exclusion du Parti conservateur de 21 députés qui ont voté cette semaine, avec l’opposition, une proposition de loi destinée à éviter un Brexit sans accord. 

La politicienne quitte non seulement le gouvernement mais aussi le Parti conservateur, critiquant sévèrement la stratégie du Premier ministre sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. 

Lors du référendum sur le Brexit, Amber Rudd était du côté du Remain, qui souhaitait rester au sein de l’UE. Bien qu’elle soit opposée à un Brexit sans accord, elle avait tout de même rejoint le gouvernement de M. Johnson. Elle estimait qu’accepter qu’un « no deal » soit sur la table était le meilleur moyen d’arracher un nouvel accord avec l’Union mais elle considère désormais que l’objectif principal du gouvernement britannique n’est plus d’arriver à un accord. 

Boris Johnson a lié sa survie politique à une sortie du Royaume-Uni le 31 octobre, avec ou sans accord même s’il préférerait en obtenir un.