George Floyd , le Lotfi Nagdh américain

Alors qu’une première autopsie administrative , contestée par la famille, affirmait que l’Afro-Américain de 46 ans était décédé d’une crise cardiaque due à une combinaison de facteurs dont des problèmes de santé, une autopsie indépendante évoque un «homicide» par «asphyxie mécanique».

Les médecins ayant réalisé une autopsie indépendante du corps de George Floyd rapportent que ce dernier est décédé d’«asphyxie mécanique», selon Reuters, et que sa mort résulte d’un «homicide». D’après ces résultats, le décès aurait donc été causé par l’action de Dereck Chauvin, policier qui a appuyé sur le cou de cet Afro-Américain de 46 ans durant de longues minutes lors de son interpellation le 25 mai à Minneapolis.

Une première autopsie, dont les résultats ont été publiés le 29 mai et rapportés par le Washington Post ou encore CNN, rapportait pourtant que George Floyd serait mort d’une combinaison de plusieurs facteurs : les problèmes de santé dont il souffrait associés à une possible consommation de substances intoxicantes, le tout exacerbé par l’intervention de la police. Toutefois, la famille avait contesté ces résultats.

Des résultats qui contredisent ceux de la première autopsie

Le docteur Michael Baden, l’un des deux médecins légistes qui ont pratiqué l’autopsie indépendante à la demande de la famille de George Floyd, a déclaré lors d’une conférence de presse à Minneapolis que le défunt n’avait aucun problème médical sous-jacent ayant contribué à sa mort, d’après l’agence Reuters.

Michael Baden a précisé que la mort de George Floyd avait été causée par une pression sur le cou de l’homme et par les genoux de deux officiers sur son dos.

Allecia Wilson, l’autre médecin ayant réalisé l’autopsie indépendante a fait état d’une «asphyxie mécanique comme cause du décès et homicide comme manière du décès», d’après Reuters.

Rappelons le cas de Lotfi Nagdh à Tataouine en Tunisie . Une première autopsie commandée par les autorités islamistes de l’époque a conclu que Nagdh est décédé suite à une crise cardiaque , alors qu’une seconde autopsie a confirmé que Nagdh est mort suite aux coups et blessures qu’il avait subis et qui étaient assénés par les barbares islamistes nahdhaouis enragés  

Donald Trump exige une riposte ferme 

Alors que les Etats-Unis ont connu un weekend d’émeutes violentes après la mort de George Floyd, le président américain a exhorté les gouverneurs, en charge de l’ordre public, à répliquer avec fermeté sous peine de passer pour des «imbéciles».

«Vous devez dominer» : c’est l’instruction que Donald Trump aurait martelée lors d’un appel privé le 1er juin aux gouverneurs des Etats-Unis, dont des extraits ont été révélés par le New York Times. Exaspéré par les scènes de violences qui secouent le pays depuis la mort de George Floyd au cours de son interpellation, le chef d’Etat a enjoint à riposter fermement aux attaques visant la police.

Vous devez réprimer

«Quelqu’un qui lance une pierre, c’est comme tirer avec une arme», aurait-il déclaré, d’après la retranscription du quotidien new-yorkais. «Vous devez réprimer», aurait-il ajouté. Pour le président, les autorités seront discréditées si elles ne font pas preuve de fermeté. «Vous devez dominer. Si vous ne dominez pas vous perdez votre temps. Ils vont vous écraser, vous allez passer pour une bande d’imbéciles», aurait-il martelé.

Dans ses tweets, Donald Trump a publiquement accusé les autorités démocrates en charge du maintien de l’ordre de faire preuve de faiblesse, notamment en référence au maire de Minneapolis Jacob Frey. Il a par ailleurs pointé du doigt la «gauche radicale», les «anarchistes» ou encore les «antifa», accusés d’inciter à la violence.

« Voyons à quel point ces terroristes d’Antifa sont coriaces lorsqu’ils affrontent la 101e Division aéroportée »

Après avoir annoncé qu’il allait répertorier ces derniers comme organisation terroriste, Donald Trump a, le 1er juin, relayé en l’approuvant un tweet du sénateur républicain de l’Arkansas Tom Cotton disant que l’«anarchie, les émeutes et les pillages [devaient] finir cette nuit», si besoin avec l’aide de l’armée.

«Si les forces de l’ordre locales sont dépassées et ont besoin de secours, voyons à quel point ces terroristes d’Antifa sont coriaces lorsqu’ils affrontent la 101e Division aéroportée», écrivait encore Tom Cotton. «100% correct», selon Donald Trump.