Frappes aériennes israéliennes sur Gaza

La sécurité palestinienne a déclaré que deux sites militaires du Hamas dans le centre de la bande de Gaza étaient vendredi sous le feu des frappes aériennes israéliennes.

Des sources sécuritaires ont déclaré à l’agence chinoise Xinhua que des avions de combat israéliens avaient tiré plusieurs missiles sur les sites appartenant aux Brigades Al-Qassam, la branche armée du Hamas, endommageant les sites et les installations situés à proximité.

Des témoins oculaires ont déclaré que de fortes explosions avaient été entendues alors que des ambulances et des équipes de la défense civile se précipitaient vers les zones ciblées. Aucun blessé n’a été immédiatement signalé.

L’annonce est intervenue après que l’armée israélienne eut déclaré jeudi soir que le système de défense Dôme de fer du pays avait intercepté une roquette tirée depuis la bande de Gaza vers le sud d’Israël. Les trois autres roquettes lancées par des militants de Gaza ont atterri dans une zone vide, sans causer de dégâts.

Ces frappes aériennes israéliennes sur l’enclave côtière contrôlée par le Hamas sont les premières en trois mois depuis qu’un accord de cessez-le-feu a été conclu en août entre Israël et le Djihad islamique palestinien basé à Gaza.