France : Un homme a été décapité en région parisienne

Un homme a été décapité en région parisienne et un suspect a été blessé par balle par la police, selon une source citée par l’AFP ce vendredi 16 octobre. L’AFP, citant une «source proche de l’enquête», rapporte ce vendredi 16 octobre qu’un homme a été décapité à Conflans-Sainte-Honorine, dans le département des Yvelines, en région parisienne. Selon la même source, son agresseur présumé a été blessé gravement par balle par la police dans la ville voisine d’Eragny-sur-Oise (Val-d’Oise). Les faits se sont déroulés vers 17h, près d’un établissement scolaire, a précisé une source source policière auprès de l’agence.

Le parquet antiterroriste annonce être saisi, selon l’AFP également. Selon LCI, l’homme, qui aurait été abattu par la police à Eragny-sur-Oise, brandissait un couteau. L’homme décapité serait quant à lui un enseignant. Selon cette source ainsi que la chaîne BFM TV, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, actuellement en déplacement au Maroc, rentre en urgence à Paris.

Dans un message publié sur Twitter, la police national du Val d’Oise recommande d’éviter le secteur au niveau du boulevard de la commune de Paris et l’angle du boulevard Salengro à Eragny.

Ce que l’on sait

Les policiers de la Bac Conflans Saint-Honorine ont été appelés pour un individu suspect rôdant autour d’un établissement scolaire.

Sur place, les policiers ont découvert la victime et à 200 mètres plus loin, à Eragny, ils ont tenté d’interpeller un homme armé d’une arme blanche qui les menaçait et ont fait feu sur lui, le blessant grièvement. Un périmètre de sécurité a été installé et le service de déminage appelé, en raison d’une suspicion de gilet explosif.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en déplacement au Maroc, a décidé de rentrer immédiatement à Paris. Depuis Rabat, il s’est entretenu avec le Premier ministre Jean Castex et le président Emmanuel Macron, a-t-on précisé dans son entourage.