France : le masque devient obligatoire à partir de six ans dans les transports

Cette obligation, qui concernait jusqu’à présent les enfants à partir de 11 ans, va s’appliquer dans les transports collectifs, bateaux, avions, et véhicules (dont les taxis et VTC), ainsi que dans les gares, stations de transports publics et aérogares, précise le décret.

L’accès à ces espaces et moyens de transports « est refusé à toute personne qui ne respecte pas cette obligation », note le texte –la formulation étant inchangée par rapport à la version précédente de ce décret.

A partir de lundi et « jusqu’au 23 janvier 2022 inclus, la vente et le service pour consommation à bord d’aliments et de boissons sont interdits lors des trajets au sein du territoire métropolitain » ou des collectivités d’outre-mer, indique aussi le décret.

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé lundi que la consommation de boissons et d’aliments serait « interdite dans (…) les transports collectifs, y compris longue distance ».

Le décret ne donne pas de détail supplémentaire sur la consommation à bord, à part le fait que les restaurants des bateaux ne sont pas concernés. Les transporteurs devront préciser directement ce qu’il en sera sur la base d’un protocole sanitaire, a précisé Matignon à l’AFP.

« En application des consignes indiquées par le Premier ministre (lundi), il n’est pas permis d’enlever le masque pour consommer de la nourriture ou des boissons » quel que soit le train, à l’exception des Thalys et Eurostar, a par exemple indiqué un porte-parole de la SNCF.

« Des messages rappelant cette interdiction ainsi que le port du masque et les gestes barrières seront régulièrement diffusés à bord des trains et dans les gares », a-t-il ajouté, notant que la compagnie faisait « confiance dans le civisme des voyageurs ».

« Sur les trajets longues distances, cette mesure sera appliquée avec discernement notamment pour les jeunes enfants et pour permettre de se désaltérer », avait précisé mardi un porte-parole du ministère des Transports.

Les services de restauration à bord des TGV et Intercités seront suspendus lundi, et jusqu’au 23 janvier, conformément au décret, a précisé la SNCF.

Les restaurants et débits de boisson ne pourront accueillir du public, à partir de lundi et jusqu’au 23 janvier inclus, « que si les personnes accueillies ont une place assise », indique aussi le décret, confirmant une annonce de M. Castex.

Les enfants devront là aussi porter un masque à partir de six ans, et non plus de 11 ans, pour s’y déplacer.