Explosion à Lyon : Le suspect a reconnu avoir conçu le colis piégé

International

Le principal suspect de l’attentat de Lyon, dans le sud-est de la France, a reconnu avoir conçu le colis piégé dont l’explosion vendredi a fait 13 blessés légers, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. interpellé lundi matin à Lyon, Mohamed Hichem M., un Algérien de 24 ans, est passé aux aveux au cours de sa garde à vue dans les locaux de la Sous-direction antiterroriste (Sdat) en banlieue parisienne, selon cette source.

Son père, sa mère et son frère sont également en garde à vue depuis lundi.

Vendredi vers 17H30, un jeune homme à vélo, avec casquette et lunettes de soleil, a déposé devant une boulangerie d’une rue piétonne un sac en papier contenant des vis, des billes de métal, des piles, ainsi qu’un circuit imprimé et un dispositif de déclenchement à distance.

L’explosion de la bombe artisanale, qui contenait une faible quantité de l’explosif TATP, a fait 13 blessés légers.

L’enquête a pu déterminer que « le profil génétique identifié sur les éléments de l’engin retrouvé sur les lieux de l’explosion correspond à celui du principal suspect », a indiqué une autre source proche du dossier.

Lors des perquisitions menées au domicile familial d’Oullins, dans la proche banlieue lyonnaise, « des éléments susceptibles d’entrer dans la composition du TATP ont été retrouvés », a poursuivi la même source.

L’exploitation du matériel informatique saisi au cours des perquisitions a par ailleurs « mis en évidence des recherches sur internet relatives au jihad et à la fabrication d’engins explosifs ».