En Biélorussie, trois femmes contre un président autocrate

Son mari en prison, Svetlana Tikhanovskaïa a pris la relève et attire les foules à ses meetings de campagne, alors qu’Alexandre Loukachenko brigue un sixième mandat présidentiel.

Drapeaux biélorusses et ballons rouges en forme de cœur flottent au-dessus d’une vague de lumières de smartphones ondulant avec la foule. Des dizaines de milliers de personnes répondant à l’appel de l’opposition, jeudi soir à Minsk: l’événement se révèle d’autant plus inédit qu’il a été initié par une candidate surprise à l’élection présidentielle du 9 août prochain. Un visage nouveau devenu phénomène politique, qui ébranle sérieusement le pouvoir du président Loukachenko en place depuis un quart de siècle.