Donald Trump accuse les démocrates d’avoir causé la mort d’enfants migrants en détention

InternationalLe président américain a sévèrement accusé les démocrates d’être responsables de la mort d’enfants migrants à la frontière avec le Mexique.

Donald Trump a considéré que les démocrates étaient responsables de la mort d’enfants migrants à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Deux petits Guatémaltèques, Felipe (8 ans) et une petite fille de 7 ans, ont perdu la vie ce mois de décembre pendant leur détention, après avoir tenté de rentrer illégalement en territoire américain.

Sur Twitter, il dénonce « les lois pathétiques sur l’immigration » de ces derniers « qui permettent aux gens de croire qu’ils peuvent entrer dans le pays illégalement« . Le président américain a une nouvelle fois attaqué les Démocrates sur la question du mur, arguant que si celui-ci était construit, les migrants « n’essaieraient même pas d’entrer« .

Mais le 45e président des États-Unis ne s’arrête pas là et déclare également que « ces enfants étaient malades bien avant d’arriver à la frontière« . « Le père de la petite fille dit que cela n’est pas sa faute mais il n’a pas donné d’eau à sa fille pendant des jours« , a-t-il écrit avant de souligner le dur travail des patrouilles placées à la frontière.

Donald Trump avait plus tôt appelé les démocrates à parvenir à un accord sur le « shutdown », paralysie partielle des administrations fédérales qui entre dans sa deuxième semaine.

Le mur promis par le président américain à la frontière avec le Mexique est au coeur de cette impasse budgétaire. Donald Trump exige que la loi de finances prévoit 5 milliards pour sa construction, ce que les démocrates refusent.