Devant la cour d’assises, les pères des kamikazes de Bruxelles décrivent leur impuissance


Procès des attentats de Paris: "Mon fils était un gentil garçon, il a été endoctriné", soutient le père de l'artificier du 13-Novembre

Procès des attentats de Paris: « Mon fils était un gentil garçon, il a été endoctriné », soutient le père de l’artificier du 13-Novembre

Comment un « bon enfant » a-t-il pu devenir un des maillons essentiels des attentats du 13-Novembre puis, quelques mois plus tard, se faire exploser à l’aéroport de Bruxelles ? Le père de Najim Laachraoui a tenté mardi d’apporter des réponses devant la cour d’assises spéciale de Paris. « Monsieur le président, mon fils était un gentil garçon. Il a été endoctriné ».