Deux Palestiniens et un officier israélien tués dans des heurts en Cisjordanie

Deux Palestiniens et un officier israélien ont été tués mercredi lors d’échanges de tirs près du point de passage entre Israël et la ville palestinienne de Jénine en Cisjordanie occupée, ont indiqué le ministère palestinien de la Santé et l’armée israélienne.

L’armée a indiqué dans un communiqué qu’un officier avait été tué au cours d’échanges de tirs lorsque « deux suspects se sont approchés » du point de passage de Jalameh, près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Le ministère de la Santé palestinien à Ramallah a confirmé la mort de « deux jeunes hommes » lors de ces heurts.

Selon l’agence de presse palestinienne Wafa, il s’agit de Ahmed Ayman Ibrahim Abed, âgé de 23 ans, et de Abdel Rahman Hani Soubhi Abed, âgé de 22 ans.

L’armée n’a pas précisé dans l’immédiat l’identité de l’officier tué.

Depuis une série d’attentats anti-israéliens en mars, dans laquelle 19 personnes ont été tuées, l’armée a multiplié ses opérations dans le nord de la Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par l’Etat hébreu, notamment dans les régions de Naplouse et Jénine où des groupes armés palestiniens sont actifs.

Ces opérations, fréquemment émaillées de heurts, ont fait des dizaines de morts côté palestinien et mené à l’arrestation de plus de 1.500 personnes en Cisjordanie occupée d’après le chef de l’armée israélienne, Aviv Kohavi.

Les services de sécurité israéliens sont par ailleurs sur les dents mercredi dans le nord d’Israël avant le match de football, à Haïfa, en soirée, entre le Maccabi Haïfa et le PSG.