Des participants au convoi de la liberté partent dans la mauvaise direction : « On verra bien quand on arrivera »

Le convoi de la liberté, en provenance de France et de différentes provinces belges, qui devait fondre ce lundi sur Bruxelles s’est finalement transformé en des rassemblements piétons à différents endroits du centre-ville de Buxelles. Les participants s’étaient notamment rejoints à Lille et certains d’entre eux ne semblaient pas tout à fait au point sur l’itinéraire à emprunter pour atteindre la capitale belge.

Interrogé par nos confrères de VTM, un homme avouait : « Je ne sais absolument pas quel est le plan….nous allons à Bruxelles« .. avant que le journaliste ne lui indique que pour aller à Bruxelles c’était l’autre direction qu’il fallait prendre. « On va y aller, on va y arriver.. aujourd’hui, demain,après-demain, on verra bien ! » a-t-il alors rétorqué.

Confrontée à cette erreur, une autre manifestante répond tout sourire :  » C’est vrai? Et bien ce n’est pas grave, on va visiter les Flandres. On fait du tourisme politique ! »

Un autre participant admettait quant à lui ne pas savoir où il se trouvait. « On s’est perdu au fait », a-t-il expliqué, « Les plans changent énormément, mais le plan normalement c’est Bruxelles… si ça ne change pas entre-temps. »