De nouvelles frappes israéliennes sur la bande de Gaza

L’armée israélienne « est en train de frapper la bande de Gaza », a-t-elle rapporté dans un court communiqué. Cette opération vise l’organisation Jihad islamique, a-t-elle précisé dans un second communiqué. Des témoins et des sources de sécurité palestiniennes ont indiqué à l’AFP avoir vu plusieurs frappes, notamment une dans le centre de la ville de Gaza.

Ces opérations surviennent après l’arrestation lundi d’un chef du Jihad islamique en Cisjordanie occupée, Bassem Saadi. Les autorités israéliennes craignaient des attaques en représailles en provenance de la bande de Gaza, enclave contrôlée par les islamistes du Hamas et où le Jihad islamique est très présent.

L’armée israélienne avait ordonné mardi la fermeture des passages frontaliers, contraignant des milliers de Gazaouis, titulaires de permis de travail en Israël, à rester chez eux. Cette fermeture a ralenti la livraison de diesel, généralement acheminé par camion depuis l’Egypte ou Israël et nécessaire pour alimenter la centrale électrique de Gaza.

L’Etat hébreu impose depuis 2007 un strict blocus à Gaza, enclave de 2,3 millions d’habitants minée par la pauvreté et le chômage.

Israël et des groupes armés de Gaza se sont livré plusieurs guerres, dont la dernière date de mai 2021.