Covid: la Chine confine des millions d’habitants autour de Pékin

Des habitants des villes de Chengde et Xinle, dans le Hebei, doivent rester dans leur logement jusqu’à la fin de la semaine afin de faire face à un foyer épidémique.

Par ailleurs, plus de 13 millions d’habitants de la grande municipalité de Tianjin (nord), frontalière de Pékin, doivent effectuer mardi un test PCR après la survenue de plus de 80 cas positifs en deux jours.

A l’inverse de la quasi-totalité des autres pays, la Chine continue d’appliquer une stricte politique sanitaire.

Les autorités décrètent des confinements localisés, imposent dans certains endroits des tests PCR toutes les 72 voire 48 heures et font planer le risque d’une quarantaine sur tout voyageur se rendant dans une autre province.

Cette politique a de fortes répercussions sur l’économie. Elle ne devrait pas être assouplie avant le 20e Congrès du Parti communiste chinois (PCC) qui sera organisé dans les prochains mois.

Le président chinois Xi Jinping devrait y obtenir, sauf improbable coup de théâtre, un inédit troisième mandat de secrétaire général de l’organisation politique.

La politique sanitaire nationale, fermement défendue par M. Xi, est devenue très politique et toute opposition frontale aux mesures anti-Covid peut être considérée comme une remise en cause du régime.

Le variant Omicron semble ces derniers jours se propager à nouveau dans de grandes villes.

A Chengdu (sud-ouest), plus grande ville de la moitié ouest du pays, les autorités ont confiné des zones résidentielles, exigent un test PCR de moins de 24 heures pour quitter le territoire municipal et ont appelé à éviter les déplacements « non essentiels ».

A Shenzhen (sud), grande métropole de 18 millions d’habitants spécialisée dans les nouvelles technologies, deux districts sont partiellement confinés et le plus grand marché mondial d’électronique, celui de Huaqiangbei, est fermé.

« L’avis de fermeture est arrivé brusquement. On n’a eu que quelques heures pour mettre nos marchandises dans des entrepôts et fermer à clé », a déclaré à l’AFP M. Chen, un vendeur du marché.

Un total de 35 nouveaux cas positifs ont été rapportés mardi à Shenzhen.

Dans le district de Futian, où se trouve le siège du gouvernement municipal, les cinémas, établissements de karaoké et parcs sont fermés jusqu’à vendredi.