Covid-19 : Le Maroc fabrique son aspirateur artificiel

Une équipe de 20 chercheurs, universitaires et industriels marocains , a fabriqué un respirateur artificiel 100 % Made in Maroc .

Cette équipe est composée de cadres du ministère de l’Industrie, du GIMAS, de l’Institut national des postes et télécommunications, du Centre marocain des sciences, de l’innovation et de la recherche (MASCIR), de l’Agence nationale de régulation des télécommunications, du Pôle d’innovation pour l’électronique et de l’université polytechnique Mohamed VI.

« Nous avons fait en sorte d’avoir recours à des composantes disponibles sur le marché marocain pour accélérer le processus de fabrication, et ce, en coordination avec l’entreprise de l’aéronautique, l’institut national des postes et télécommunications ou encore l’université polytechnique Mohammed VI », explique Said Benhajjou, président de Cluster électronique, mécatronique et mécanique du Maroc.

À l’en croire, cette expertise 100 % marocaine, permet de créer un prototype qui fonctionne avec ou sans électricité. De plus, l’appareil, doté de nouvelles fonctions, fonctionne sans interruption, avec une autonomie de 3 000 heures.

Ce respirateur artificiel fonctionne en continu avec une autonomie de 3.000 heures et peut être opérationnel en ville comme en milieu rural avec de l’électricité ou des batteries ordinaires

« Nous veillons au bon déroulement des initiatives prises dans le cadre de la lutte contre le covid-19. Notre mission était de créer un respirateur 100 % marocain par des compétences nationales. Voilà pourquoi ce processus réunit chercheurs, universités et entreprises de l’aéronautique », fait savoir, pour sa part, Naoufel Azami, enseignant chercheur en électronique

Dans une déclaration à l’agence MAP, Hafid Griguer, chercheur à l’UM6P et membre du staff technique ayant contribué au succès de ce projet, a expliqué qu’une vingtaine d’industriels et d’ingénieurs marocains ont fédéré leurs efforts, deux semaines durant, pour le développement et la conception du prototype de ce respirateur.

« La particularité de cet appareil réside essentiellement dans l’utilisation de matières premières et de pièces totalement disponibles au Maroc sans avoir recours à l’importation, ainsi que dans sa capacité de fonctionner dans toute circonstance ou situation ».

Il a également relevé que l’équipe de recherche va oeuvrer en vue de parachever les équipements liés au prototype de cette invention, en partenariat avec les ministères de l’Industrie et de la Santé, afin de mettre cet appareil à la disposition du système sanitaire marocain pour contribuer au traitement des patients atteints du nouveau coronavirus.

Le développement de ce produit purement marocains, permettra de renforcer les équipements et moyens médicaux mobilisés par le Royaume dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

Avec médias marocains