Couvre-feu dans tout le pays dès 18h, gros contrôles aux frontières… : voici les nouvelles mesures attendues en France

Une conférence de presse qui devrait être tenue exceptionnellement par le premier ministre Jean Castex. Un mauvais signe selon France 3 qui explique que, vu l’importance des annonces, plusieurs membres du gouvernement Macron prendront la parole durant cette conférence de presse : Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, Olivier Véran, ministre de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur.

Un couvre-feu généralisé à 18h

Ces dernières 24 heures, la France a recensé 23.852 nouveaux cas de coronavirus et 232 nouveaux décès liés au Covid-19. Des chiffres qui tendent toujours à la hausse depuis plusieurs jours, d’où l’envie de mettre en place des nouvelles restrictions pour le gouvernement. La plus grosse mesure qui devrait être prise serait la mise en place d’un couvre-feu à 18h dans toute la France. Présent dans 25 départements, ce couvre-feu devrait donc être élargi à l’ensemble de la France. Une option qui est loin de faire l’unanimité au sein du gouvernement mais cette décision serait bien prise pour « éviter d’avoir une France à deux vitesses » expliquent plusieurs sources gouvernementales à plusieurs médias français. Ce couvre-feu devrait également être mis en place uniquement du lundi au vendredi et les règles seraient assouplies le week-end. 

Un troisième confinement exclu 

La France, via ce couvre-feu, veut éviter à tout prix un reconfinement total de sa population et il est donc, pour le moment, exclu d’évoquer une fermeture des écoles comme l’annonce BFMTV. La présence de la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal à la conférence de presse laisse toutefois penser que des mesures plus restrictives devraient être annoncées pour les étudiants du supérieur. 

Des contrôle plus stricts aux frontières 

Pour éviter une propagation trop forte et trop rapide des variants du coronavirus en France et selon le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, qui s’exprimait sur TF1 mardi soir, il faut prendre rapidement des décisions visant à « barrer la route » aux variants britannique et sud-africain. Et ce fameux barrage pour éviter la propagation de ce variant, en plus des gestes barrières, c’est la mise en place de plus grosses restrictions au niveau des voyages. Un appel qui devrait être bien pris en compte par le gouvernement français qui devrait expliquer la mise en place de gros contrôles aux frontières et pour les personnes revenant d’un pays où la nouvelle souche du virus s’étend fortement.